Accéder à la navigation Accéder au contenu principal

Museum of Modern Art, 1944 : l’habit selon l’architecte Bernard Rudofsky.

Recherche académique

Museum of Modern Art, 1944 : l’habit selon l’architecte Bernard Rudofsky

Emilie Hammen

En novembre 1944, le Museum of Modern Art de New York ouvre l’exposition « Are Clothes Modern? » C’est la première fois que l’institution s’interroge sur le vêtement et sur sa faculté à intégrer l’inventaire des pratiques et objets qu’elle s’attache alors à qualifier de modernes. Son commissaire, Bernard Rudofsky, est un architecte viennois tout juste rentré aux États-Unis. Animé par différents courants intellectuels des avant-gardes européennes, il poursuit les réflexions portant sur la réforme vestimentaire, forgées en Europe, de l’Angleterre à l’Allemagne, au cœur du musée américain. S’il convient de commenter ce déplacement, caractéristique de l’histoire de l’art moderne, cet article souhaite replacer l’événement au sein d’une historiographie de la mode. Entre industrie et musée, la contribution originale de l’architecte se fonde sur une assimilation de l’habit à l’habitat et dessine un ancrage théorique fécond pour une mode américaine qui s’affirme tout juste face à la couture parisienne.

Cliquez ici pour consulter l'article.