Accéder à la navigation Accéder au contenu principal

La mode, les séries télé, et l’équation de la portabilité vestimentaire.

Recherche académique

La mode, les séries télé, et l’équation de la portabilité vestimentaire

Benjamin Simmenauer

Cela fait quelques années que les séries télé- visées exercent une influence croissante sur les consommateurs de mode : « Au cours de la dernière décennie, le formatage des goûts du public, qui était autrefois la chasse gardée des films, a été largement préempté par la télévision », écrit déjà Ruth La Ferla dans le New York Times en 2010. Des articles de mode deviennent effectivement des best-sellers parce qu’ils sont placés dans une série à succès : les talons aiguilles Manolo Blahnik popularisés par Sex and the City dans les années 90, le jogging Juicy Couture porté par Gabrielle (Eva Longoria) et l’ensemble de lingerie rouge La Perla de Bree (Marcia Cross) dans Desperate Housewives sont des exemples souvent cités.

Télécharger l’article